Né le 8 mai 1965 à Reims

L’illusion est la grande absente. ODDZ ne représente qu’une réalité, sans en masquer un détail, sans corrompre l’essence même. Dans une société où les citoyens ne tendent à et n’aiment rien tant que se regarder vivre les uns, les autres et se donner en représentation perpétuelle, l’artiste photographie ces hommes pour enfin peindre la vie. Ici, photographie et peinture se côtoient tel le miroir et son reflet dissocié.
Le souvenir des portraits des peintres du Nord ressurgit dans ces regards fixes, dans le sens quasi sacré de ces femmes et hommes, dans leurs silences. Cependant leurs pensées résonnent en nous, spectateurs, comme une cacophonie.
La photographie est trouble, un élément intercepte. Une forme brouille ces visages au regard fixe. Ces formes sont intérieures, elles semblent s’être échappées. L’artiste les capte, assemblage de petits carrés, un code, une essence personnelle raffinée par le travail de l’artiste. Révélation, mosaïque de l’épiderme par le biais du numérique, c’est le pur fruit d’une réflexion introspective sur chacun d’eux. Il a puisé pour représenter leurs essentiels, l’essentiel dans une accumulation de formes parfaites.
Ce qui nous renvoie à ce que chacun de nous voient dans le reflet d ’un miroir, mais sans s’en apercevoir. La perfection de l’homme est la recherche permanente de ce monde. Ce que nous projetons dans le miroir doit être ce que voit l’autre, celui-ci fondamental dans le comportement social.
L’Homme se refuse au compromis, au mimétisme mais chacun de ces modèles pose de la même manière, chacun uniformisé par cette chemise noire.
Ces photographies ne sont que l’image d ’un état de fait, du serpent qui se mord la queue, de l’histoire qui se répète encore et toujours. C’est une société qui se refuse à l ’exception, qui dénigre la fuite du chemin tracé tout en faisant son apologie.
Alors l’artiste cherche à révéler ces identités, uniques car toutes différentes comme chaque être, et la peint, dans sa plus simple forme.
Qui sont-ils réellement? Leurs petits tracas quotidiens se soldent par la renonciation à toute possibilité de destinée, de salut.
Ce sont aujourd’hui de petites formes parfaites d ’identité revendiquée sur fond sombre, des êtres dans l’immensité d’un univers, des hommes perdus dans le néant. Aucune réponse n’est donnée car toute illusion serait décorum. Peut-être n’y en a-t-il jamais eu une? Toute chimère est absente à l’image d’un Dieu jugé par coutumace.
Olivier Diaz de Zarate, dans une recherche contemplative, veut sans doute démontrer que la bonification, la perfection de l’Homme ne tient qu’à lui-seul…
Démarche créative:
Mon travail suit une voie de conception qui permet l’accélération du processus de mouturation dans sa forme génésique et cognitive. Ces travaux ont débuté avec l’étude du comportement de l’utilisateur dans le domaine de la recherche sur le traitement automatique du langage visuel et symbolique dans sa forme la plus express, la photographie et l’informatique.
Mon objectif est de concevoir des modes d’accès à la création classique en ne faisant pas appel à des modes acquis dans un enseignement habituellement utilisées en art.
Il s’agissait de m’affranchir de l’utilisation de la connaissance artistique et de la pratique d’une langue méconnue par la machine. Mais si l’on veut lui maintenir un rôle actif, il est nécessaire de lui proposer un dialogue dans un langage facile d’accès.
L’image est un élément du langage qui peut apporter rapidement des solutions de compréhension et qui peut intégrer cette notion de langage par l’image, en tenant compte des possibilités d’expression graphique que peut apporter un ordinateur.

ÉTUDES :
  • Ecole BLOT, Reims, Beaux Arts de Reims (c.l.)
  • E.N.S.B.A. de Paris, section Peinture et Gravure

EXPOSITIONS :

  • 2016 – Exposition Galerie Alte Shulle Adlershorf  Berlin
  • 2015 – Expostion a la Maison des Arts Bages
  • 2015 – Exposition collective Parcours de l’art Avignon
  • 2009 – Installation, Compagnie KD danse, Sérignan, Biarritz…
  • 2006 – Exposition Visa Off pour l’Image, Perpignan
  • 2006 – Exposition Mortelle Beauté, Chateau Capitoul, Narbonne
  • 2005 – Expostion, Musée de la Ville de Weilheim, Allemagne
  • 2004 – Installation Art in Situ, Narbonne
  • 2002 – Expostion, Le Théatre, Narbonne
  • 1999 – Installation Art in Situ, Narbonne
  • 1999 – installation insitu Château le Bouïs, Gruissan
  • 1996 – Via Domitia, Béziers espace paul Riquet/Narbonne
  • 1995 – Exposition ODDZ – ALIX, Chapelle des Penitents, St Pons des Thomières
  • 1995 – Exposition Art Tao, Domaine de l’Hospitalet, Narbonne – Plage
  • 1991 – Exposition Galerie Romulus, Toulouse
  • 1991 – Exposition, Galerie Deprèz-Bellorget, Paris, Peintures
  • 1990 – Exposition, Galerie Aittouarés, Paris, dessins
  • 1989 – Exposition collective, Galerie du fleuve, Paris, peintures
  • 1988 – Exposition, Galerie Trigano, peintures dessins, Paris
  • 1988 – Exposition, Galerie Tadashi Kawamata, dessins, Paris
  • 1985 – Exposition Atelier collectif des Beaux-Arts, galerie CROUS, Paris
  • 1984 – Exposition, Musée St Rémi, Reims
  • 1983 – Exposition collective Galerie Lion d’or, Lauréat
  • 1983 – Exposition collective Bésseral de Bellefont, Reims
  • 1982 – Concours Fondation Taittinger, Epernay
  • 1982 – Exposition collective Bésseralt de Bellefont, Reims

© 2014 Olivier Diaz De Zarate, All Rights Reserved